Rabais et livraison sans frais * - ENTREPRISE LOCALE

Utilisation

La recherche médicale démontre que l’exposition précoce et fréquente aux allergènes est un facteur clé de la prévention. Pour que l’exposition soit fréquente, il faut dans plusieurs cas une solution de rechange simple et sécuritaire aux aliments eux-mêmes. 

Premièrement, penser VARIÉTÉ

Ensuite, l'importance d'un parcours continu vers une alimentaitation saine et variée, sans contraintes !

Étape 1 - Introduction des aliments allergènes

Dès l'âge de 6 mois, parfois 4 mois selon les recommandations du médecin, bébé débute avec joie à apprivoiser les aliments de la famille.

Étape 2 - Consommation régulière des aliments pour prévenir les allergies

Qu'est ce qu'une consommation régulière ? Il s'agit d'une consommation 2 à 3 fois par semaine des principaux aliments allergènes.

Ceux qui veulent simplifier la préparation culinaire requise auront avantage à utiliser les sachets Foodztep.

 

Étape 3 - Besoins spéciaux comblés par les capsules

Enfant dont le frère ou la sœur souffre d’allergies alimentaires

Sophia a 5 ans et a une sœur qui présente une allergie aux arachides. Récemment, à la suite d’une réaction cutanée, elle visite le médecin allergologue. Pas d’allergie. Le médecin recommande tout de même, dans un contexte familial d’allergies, de consommer régulièrement les principaux allergènes pour conserver son immunité. Plus facile à dire qu’à faire : pas d’arachides n’entrent dans la maison et Sophia déteste les fruits de mer. Avec les capsules, elle consomme ses arachides et ses fruits de mer chaque semaine de façon simple et sécuritaire.

Enfant souffrant d'une allergie alimentaire

Sarah est allergique aux arachides depuis l’enfance. Son médecin allergologue lui recommande d’adopter une alimentation variée pour être exposée aux principaux allergènes de façon régulière (sauf les arachides bien entendu). Parfois pour des raisons de goûts, ou simplement parce que c’est compliqué, respecter la recommandation de son médecin n’est pas chose facile. Toutefois, avec les capsules, Sarah consomme facilement et régulièrement des aliments comme les fruits de mer et les noix, et ce, sans qu’il y ait de risque de contamination